Accueil du mercredi matin 2020 2021

Vous trouverez ci après le dossier d’inscription 2020 2021 à déposer complet en mairie

Capacité d’accueil : 48 enfants

Horaires de fonctionnement : 7h45 à 12h

Modalité d’inscription : au trimestre

Facturation : mensuelle

Lieu d’accueil : Stade Marcel Garnier, 24 rue Saint-Sulpice 14400 SAINT-VIGOR LE GRAND

 

 

 

TARIFS 2020-2021   ( ½ journée par enfant)

Tranche 1

(quotient familial jusqu’ à 900€)

Tranche 2

(QF de 901 à 1200€)

Tranche 3

(QF de 1201 à à 1500€)

Tranche 4

(QF supérieur à 1501€)

Enfant domicilié dans une commune membres de Bayeux Intercom 3,50 € 4,50 € 5,50 € 6,50 €
Enfant domicilié dans une commune hors Bayeux Intercom 4,20 € 5,20 € 6,20 € 7,20€

 

ACCUEIL DE LOISIRS du MERCREDI MATIN POUR L’ANNÉE SCOLAIRE 2019-2020 :

C’est avec joie et précaution que nous avons ré-ouvert l’accueil du mercredi ce 20 mai 2020.
Les 10 enfants présents entourés de leurs 4 animateurs n’ont pas vu la matinée passer. Tout en respectant les gestes barrières et les précautions sanitaires, les activités manuelles et jeux extérieurs ont engendré de la bonne humeur.
Prenez soin de vous.
Au plaisir de vous accueillir.

 

 

Mesdames et messieurs les organisateurs d’Accueils Collectifs de Mineurs,
Depuis plusieurs semaines, le pays traverse une crise sanitaire d’ampleur qui a entrainé l’arrêt de nombreuses activités, dont l’organisation des accueils collectifs de mineurs (ACM).Les questions liées à la sortie progressive de la période de confinement dans laquelle se trouve le pays depuis le 17 mars sont nombreuses; et nous sommes bien conscients que l’annonce faite par le gouvernement de l’entrée dans une nouvelle phase à compter de la semaine prochaine est source de multiples problématiques organisationnelles et fonctionnelles pour vous.La gestion de la reprise progressive de certaines activités est complexe : elle nécessite d’être bien réfléchie afin que ces activités puissent reprendre dans des conditions les plus sécurisées possibles. Le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Jeunesse nous a confirmé ce matin que le décret du 23 mars 2020 va être modifié afin de permettre aux accueils de loisirs sans hébergement de rouvrir à compter du 12 mai. Les accueils avec hébergement restent, quant à eux, fermés, au moins jusqu’au 2 juin et sans doute au-delà. Les décisions relatives à l’été seront prises en effet à la fin du mois de mai. Par ailleurs, pour accompagner les réouvertures du 12 mai, le ministère a transmis aux services déconcentrés un projet de protocole pour la réouverture des accueils collectifs de mineurs à compter du 12 mai 2020. Ce document, construit en lien avec les principaux acteurs du champ de l’animation, a vocation à décrire les conditions que ces accueils devront respecter.Calendrier de la reprise et publics concernés :
Cette reprise d’activité se fera de façon progressive :
– à partir du 12 mai pour les mineurs reçus dans les écoles maternelles et primaires sur tout le territoire ;
– à partir du 18 mai pour les autres mineurs.Les organisateurs volontaires pourront redémarrer leurs activités pour les publics identifiés aux dates susmentionnées.L’accueil prioritaire au sein des ACM pour les enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire, quel que soit leur âge, sera maintenu.

Lieux d’activités :
Les mineurs provenant d’écoles différentes pourront être reçus au sein d’un même accueil. Cependant la constitution des groupes d’activités devra être opérée en rassemblant les jeunes d’une même école ou groupe scolaire.

Les locaux :
L’accueil sera assuré dans les locaux habituellement utilisés pour les ACM, enregistrés à cet effet auprès des DDCS/PP. Il sera néanmoins demandé aux organisateurs de privilégier l’organisation des activités dans les écoles ou des locaux proches de ces dernières afin de limiter les déplacements de mineurs.
– L’organisateur devra respecter strictement les recommandations sanitaires ci-après :

  • le nettoyage approfondi des locaux préalablement à l’ouverture de l’établissement. L’entretien des locaux est effectué en utilisant les procédures et produits habituels, avec des gants de ménage. Il doit cependant être réalisé avec une plus grande fréquence (deux fois par jour).
  • Les objets fréquemment touchés (poignées de portes, surfaces, sanitaires, sols, le cas échéant objets à vocation ludique ou pédagogique …) doivent être quotidiennement désinfectés avec un produit virucide (norme NF EN 14476 ou eau de javel diluée à 0,5 % de chlore actif [1 litre de javel à 2,6 % dans 4 litres d’eau froide]).
  • Des points d’eau en nombre suffisant pour permettre le lavage des mains doivent être prévus à proximité des lieux d’accueil et d’activités.
  • La présence de savon en quantité suffisante pour les enfants et de gel hydroalcoolique ou de savons pour les personnels. L’approvisionnement en équipements et produits nécessaires à l’hygiène est une priorité (savon liquide, essuie-mains à usage unique, poubelles à ouverture non manuelle).
  • Les salles d’activités devront être équipées en flacons ou distributeurs de solutions hydroalcooliques. Ces dernières seront utilisées par les mineurs sous le contrôle d’un encadrant.

– L’organisateur devra prévoir des règles spécifiques d’accès à l’accueil pour les responsables légaux et les enfants permettant de respecter les règles de distanciation sociale, d’éviter les attroupements au début et à la fin de l’accueil. Les horaires d’arrivée et de sortie pourront par exemple être échelonnés. Si la configuration des locaux et la sécurité le permettent, deux accès simultanés pourront être organisés.
– Sauf exception, les responsables légaux ne devront pas être admis sur les lieux d’activités des mineurs. En cas d’accès exceptionnel, ils devront être munis de masques.
– Les fenêtres extérieures doivent être ouvertes le plus fréquemment possible pour augmenter la circulation de l’air dans les locaux occupés pendant la journée (ex. entre 10 et 15 min le matin avant l’arrivée des mineurs, entre chaque activité, au moment du déjeuner et le soir pendant le nettoyage des locaux).

Le port du masque :
– Le port du masque sera obligatoire pour les encadrants des accueils et pour les personnes au contact des mineurs.
– Le port du masque sera proscrit pour les mineurs de moins de 6 ans et ne sera pas obligatoire pour les mineurs de 6 ans ou plus, sauf lorsque un mineur présentera des symptômes d’infection COVID-19.
– Le port du masque sera obligatoire pour les mineurs inscrits au collège.
– Il appartiendra aux responsables légaux de fournir des masques à leurs enfants s’ils le souhaitent et si ceux-ci sont en mesure de le porter dans des conditions satisfaisantes
– Les masques devront être fournis par les organisateurs pour les encadrants.

Les activités :

– Les groupes sont constitués, dans la mesure du possible, pour toute la durée de la période d’accueil, et n’ont pas d’activité commune avec d’autres groupes.
– Le programme d’activités proposé devra tenir compte de la distanciation sociale et des gestes barrières. Devront être prévues des activités permettant de respecter les règles précitées. Chaque activité proposée devra faire l’objet d’une évaluation préalable et d’une adaptation au regard de ces règles.
– Dans la mesure du possible, il convient de privilégier le maintien des mineurs dans la même salle d’activité durant la journée de manière à limiter la circulation de ces derniers au sein de l’établissement.
– Les activités, y compris celles de plein air, doivent être organisées dans l’enceinte ou à proximité immédiate du bâtiment qui les reçoit.

La prise de température :
Outre la surveillance de l’apparition de symptômes chez leur enfant, les parents seront invités à prendre sa température avant le départ pour l’accueil. En cas de symptômes ou de fièvre (37,8°C), l’enfant ne devra pas prendre part à l’accueil.
Les ACM doivent être équipés de thermomètres pour pouvoir mesurer la température des enfants (ou des personnels) dès qu’ils présentent des symptômes au sein de l’établissement.

Conduite à tenir lors d’une suspicion ou d’un cas avéré de covid-19 dans un ACM :
– Tout symptôme évocateur d’infection COVID-19 chez un enfant constaté par l’encadrement doit conduire à son isolement et au port d’un masque. En cas de doute sur les symptômes d’un enfant, une prise de température pourra être réalisée par la personne chargée du suivi sanitaire au sein de l’accueil.
– Une information sera aussi faite auprès de l’établissement scolaire fréquenté par le mineur.
– En cas de symptômes, les parents de l’enfant seront avertis et devront venir le chercher.
– L’enfant ne pourra pas être accepté de nouveau dans l’accueil sans certificat médical assurant qu’il est en mesure d’être reçu en ACM.
– Tout symptôme évocateur chez un encadrant ou une personne participant à l’accueil donnera lieu à l’isolement de cette personne et d’un retour à son domicile.
– L’encadrant ne pourra pas occuper ses fonctions auprès des mineurs au sein de l’accueil sans certificat médical assurant qu’il est en mesure de le faire.
– Le processus opérationnel de suivi et d’isolement des cas contacts sera ensuite mis en oeuvre selon les prescriptions qui seront définies par les autorités sanitaires.
– La désinfection des salles et des matériels utilisés par le mineur ou l’encadrant devra être effectuée selon les prescriptions qui seront définies par les autorités sanitaires.
– en cas de suspicion d’un cas de COVID chez un encadrant ou un mineur, prévenir la DDCS (appel dans la journée puis remplir la fiche de signalement et l’envoyer par mail dans les 48h)

Le décret n° 2020-545 du 11 mai 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire a été abrogé par le décret n° 2020-548 du même jour qui a été publié au JORF aujourd’hui.

Afin de prendre en compte l’intervention de ce nouveau texte, le protocole pour la réouverture des accueils collectifs de mineurs à compter du 12 mai 2020 ainsi que la FAQ ont été actualisées.

Bien cordialement,

cliquez sur l’image pour visionner la vidéo

animation fleur en chocolat de Liliane

 

 

 

 

anniversaire au centre d’accueil du mercredi

 

Sapin de Noël réalisé lors du centre d’accueil du mercredi.

Le Décret n°2017-1108 du 27 juin 2017 relatif aux dérogations à l’organisation de la semaine scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires publiques prévoit la possibilité pour les collectivités qui le souhaitent de revenir à un rythme scolaire réparti sur 4 jours par semaine.

Lors de la réunion du Conseil Communautaire en date du 6 juillet 2017, Bayeux Intercom s’est prononcé favorablement pour le retour à ce rythme scolaire de 4 jours à compter de la rentrée de septembre 2017. Un dossier a été déposé auprès du Directeur Académique des services de l’éducation nationale du Calvados qui a donné un avis favorable le 7 juillet 2017.

La Mairie de Saint-Vigor le Grand a décidé d’ouvrir un accueil de loisirs pour le mercredi matin (aucun service de restauration n’étant proposé le midi). Il est précisé que ce service sera en priorité adressé aux parents dont l’enfant est scolarisé à l’école de Saint-Vigor le Grand. En effet, le nombre d’enfant pouvant être accueillis dépend du nombre d’encadrants diplômés qui pourront être disponibles. La tarification mise en place sera identique pour les enfants des communes membres de Bayeux Intercom.